Burundi - La Maison Shalom

Lieu
Ruyigi, Burundi

Nom du projet
Maison Shalom

Début
September 1993

Réferent du projet
Maggy Barankitse et Aline Ndenzako 

Beneficiaires
100 enfants

Budget

CHF 30 000

Site Web
www.maisonshalom.org


Les faits:
Un nombre inquiétant de jeunes filles au Burundi est victime de violences sexuelles à cause de croyances et rumeurs infondées.

L'action: La Maison Shalom fournit aux enfants victimes de violence un foyer, des soins médicaux et une assistance juridique. Elle est également en train d'organiser une campagne d'information et de prévention au sein de la communauté.

L'impact: En 2012 une centaine d'enfants seront hébergés dans le centre d'accueil, et receveront le traitement approprié selon leurs besoins prioritaires (au niveau médical, juridique, éducatif).

 

Faites un don pour ce projet !

CHF  50 = Assistance juridique pour un enfant
CHF200 = Soins de longue durée pour un enfant malade de SIDA

 

Les droits humains au Burundi et la Maison Shalom


Le Burundi, tout comme son voisin le Rwanda, a été ravagé par la guerre civile et les violences inter-ethniques pendant les années 1990, qui ont couté la vie à environ 300.000 personnes. Bien que la situation aujourd'hui soit légérement meilleure, le pays est toujours dans des conditions difficiles et le PNB par habitant est parmi les plus bas de la planète.

 

La Maison Shalom a été crée par Maggy Barankitse, témoin oculaire des massacres de 1993, qui a accueilli chez elle 25 enfants dont les parents avaient été assassinés. Depuis, la structure qu'elle a mis en place n'a jamais cessé de s'agrandir et on estime à 20.000 le nombre d'enfants aidés par son organisation.

 

Aujourd'hui Maggy est une personnalité reconnue dans le monde entier et la lauréate de plusieurs prix humanitaires, dont le Nansen Award, décerné par le UNHCR (Haut Commissariat pour les Réfugies). Son nom a souvent été cité pour le Prix Nobel de la Paix et son oeuvre à été comparée à celle de Mère Teresa.

 

Le centre de soutien aux enfants victimes de violence

 

Friends of Humanity travaille depuis 2008 avec Maggy, notamment en soutenant l'Hôpital Remal. Cet année nous allons soutenir un nouveau projet, qui concerne les jeunes filles victimes de violence sexuelles. L'action prendra en compte plusieurs aspects: hébérgement des victimes, action juridique contre les violeurs, mais également une campagne d'information et de prévention au sein des communautés de la région.

 

176 cas de jeunes filles contraintes à quitter l'école parce que enceintes suite à un viol dans la ont été repertoriés dans la région de Ruyigi. La Maison Shalom veut aider ces jeunes victimes à plusieurs niveaux: en leur prodiguant les premiers soins médicaux et le traitement approprié en cas d'infection du SIDA; en favorisant l'insertion ou la réinsertion dans une école pour celles et ceux qui avaient abandonné.

 

La Maison Shalom accueillera également dans un foyer celles qui ont été séparées de leurs familles, et une aide pour reprendre les contacts avec la communauté d'origine sera fournie (c'est le cas des jeunes filles qui ont quitté la campagne pour s'installer en ville pour travailler comme domestiques) et enfin en leur assurant un soutien légal et une protection juridque qui leur permettra de poursuivre en justice les violeurs.

 

 

L'impact


En 2012 la Maison Shalom compte pouvoir accueillir une centaine d'enfants dans sa structure dédiée et en soutenir quelques autres dizaines au niveau de la santé, de la protection juridique et de l'éducation. Grâce à ce soutien elles pourront surmonter leur traumatisme et retourner à une vie normale.

 

Faites un don pour soutenir les jeunes filles du Burundi !


CHF  50 Assistance juridique pour un enfant
CHF200 Soins de longue durée
pour un enfant malade de SIDA

 

News

24.04.2016

Le soir du 24 avril, lors d’une cérémonie grandiose dans la plus grande salle de concert d’Erevan, les images défilent sur l’écran géant et racontent au public son histoire, celle de la femme aux 10 000 enfants sauvés.

> en savoir plus